C'est en tous cas le choix fait par SFR qui a supprimé les tickets restaurants de ses 2 000 employés mis en télétravail pour cause de COVID. Le délégué syndical CFDT de SFR Xavier Courtillat a assigné l'entreprise en justice en dénonçant une mesure visant à faire des économies sur le dos des salariés.

D'autres entreprises suivent ce triste exemple : ENEDIS, GROUPAMA, MALAKOFF HUMANIS (!), ELEX ...