Depuis ce lundi 3 janvier, les entreprises ont l'obligation de mettre leurs salariés en télétravail au moins 3 jours par semaine lorsque l'organisation du travail et la situation des salariés le permet. En cas de refus, les employeurs seront condamnés à une amende de 1 000 € par employé.

La mesure doit s'appliquer pendant 3 semaines.