Dans un entretien au journal Le Progrès, le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, a énoncé les propositions de son syndicat.

Le pass vaccinal ?

Pour des incitations fortes afin de prôtéger l'hôpital et la population.

La suspension des salariés faute de pass ?

Pas d'obligation de pass pour les salariés sauf pour un nombre limité de secteurs en contact avec le public.

L'obligation vaccinale ?

Pas de stigmatisation des non vaccinés mais il est normal que leur choix entraîne des contraintes.

Le télétravail ?

Il faut passer par des accords d'entreprises.

La baisse du pouvoir d'achat ?

Revalorisation des salaires, en particulier pour les premiers de corvée, et sanctions pour les entreprises qui reçoivent des aides de l'Etat et n'en font pas bénéficier leurs salariés.

Les enjeux principaux de cette année présidentielle ?

La transition écologique, la montée des inégalités et la sauvegarde des libertés démocratiques.